Comment assurer le maintien des résultats obtenus ?

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

Nous constatons parfois la difficulté ,sur le terrain après une période d’amélioration, de conserver les bons résultats obtenus..Par exemple:
 pourquoi 3 mois après avoir atteint notre objectif observons nous une remontée des réclamations ?

Pourquoi les problèmes qualité disparu sur une ligne reviennent ils soudain ?

Pourquoi les délais maitrisés dérivent ils à nouveau ?

 

Le danger de la réussite est « l’endormissement ».
Tant que les équipes sont dans l’action, il y a mobilisation  mais une fois l’objectif atteint , une baisse de la vigilance peut intervenir tant au niveau  des managers et des collaborateurs..
L'exercice des bonnes pratiques qualité est un facteur fragile, du domaine du comportemental, élément .qu’il ne faut jamais considéré comme  définitivement acquis .

Il est donc important que les managers restent sans cesse vigilants et surtout quand tout va bien !

Le challenge est ici qu’ils ne relâchent pas leurs  efforts, qu’ils  continuent à  sensibiliser , former , maintenir un discours  et une implication au quotidien  en cohérence avec les équipes qualité  (visites d’ateliers,  intégration des résultats qualité dans les réunions d’équipes, affichage des résultats,  communication sur les produits, les clients, la concurrence, audits réguliers , groupes de progrès, suivi des actions correctives et préventives,  alerte en cas de dérive même légère ..)

 

Il est important de noter aussi qu 'au-delà de l’exemplarité des managers et de l’animation de la qualité sur le terrain il faut prendre en compte dans le temps l’évolution de l’environnement

Un objectif est atteint dans un contexte  donné.

Par définition au sein des entreprises, ce contexte évolue :

  • Le personnel change ,
  • Les fournisseurs sont source de variation
  • Les machines s’usent
  • Les moyens évoluent
  • Les conditions de travail peuvent être modifiées
  • D’autres priorités, d’autres objectifs deviennent prioritaires …

Etc ..

 

Ainsi ces différents paramètres sont régulièrement à passer en revue pour en évaluer l’impact potentiel et ou réel sur les résultats qualité et engager les actions adéquates

Ces bilans d’environnement , par activité , sont à programmer dans le SMQ au même titre que les revues (processus ou de direction)

 

Le succès est donc à fêter mais impose la plus grande vigilance…qu’en pensez vous ?

 

Commenter cet article

Patricia B. 19/03/2010 13:30


Ceci est très bien résumé dans la démarche Lean: "Viser la perfection"

Savoir ne pas se contenter des objectifs atteints mais toujours chercher à s'améliorer. C'est un état d'esprit, une culture difficile à maintenir.