Des paroles et des actes : une évidence ?

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

FR2 lance une nouvelle émission : « des paroles et des actes »  Elle a pour objectif de faire le bilan des programmes des hommes politiques , d’évaluer l’écart entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font.

Beau sujet  pour un blog qualité !

Comme ne pas avoir envie de faire une analogie avec la cohérence et/ou  l’incohérence observées sur le terrain de la qualité entre les politiques, les engagements qualité et les faits sur le terrain..

Une entreprise résolument orientée client met en cohérence ses discours et ses actes:

 Quand un directeur affirme que la satisfaction des clients est une pratique au quotidien, il accepte de bloquer une livraison de produit non conforme..

Quand une direction qualité s’engage à ce chaque collaborateur puisse participer à la démarche qualité, il met en place un système de suggestions réellement qui marche vraiment

Quand un responsable qualité se donne comme objectif de réduire les couts de non qualité de 50%, il y arrive..

Quand un auditeur  qualité s’engage à remettre son rapport d’audit  en 15 jours, il s’y tient …

 

Le fait d’aligner ses paroles et ses actes  induit de nombreux avantages :

-assurer la crédibilité de ceux qui s’engagent

-créer un climat de confiance et de respect

-poser les bases d’une logique d’amélioration

-éviter les pertes d’énergie..

Inversement,  un décalage vécu de manière récurrente installe le doute ; la démotivation.

Soyons vigilants quand nous nous engageons ..
Un directeur d’entreprise me disait récemment que les responsables qualité font un métier dangereux … » il peut  vite basculer   dans un monde systématique idéal .. bien éloigné du terrain et de l’opérationnel »

OUI surement ..

Un responsable qualité  qui réussit est  celui qui sait promettre, s’engager  vis-à-vis de sa direction, vis-à-vis de ses clients et vis-à-vis du personnel. C’est aussi celui qui met en place les attitudes, les outils, les méthodes qui lui assurent de respecter ses engagements.

 

Reste toi-même, car c'est dans l'authenticité que l'on puise ses forces. Dit Daniel Herrero…
A méditer non ?

Commenter cet article

François GOMMES BRITTO 24/06/2011 09:06


L'émission était très intéressante et bien construite, dommage que la dernière partie ressemblait plus à un règlement de compte qu'un débat. Je ne suis certes pas d'accord avec Marine Le Pen, mais
on était plus proche du caniveau que du débat d'idée dans le dernier quart d'heure bien sûr.


MIG 21/05/2011 08:46


très bonne analyse, la grosse différence c'est que beaucoup d'hommes politiques ont un objectif électoraliste à court terme : " On promets beaucoup pour être élu, on verra bien ensuite" il n'y a
aucune notion de "satisfaction client" la seule "évaluation" qu'ils ont c'est le résultats dans les urnes et c'est une évaluation "aveugle" des promesses jamais des bilans ....