ISO 9001 : 3 axes "d"attaque"

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

Espérons en ce début d'année 2012 pour tous les responsables qualité une vie plus facile ...

leur mission   n'est pas toujours aisée . la direction leur demande des résultats concrets mais l'atteinte de ces objectifs leur impose de réussir un autre challenge : celui de convaincre les opérationnels  du bien fondé de la démarche, de la réelle valeur ajoutée du système qualité mis en place!

Beaucoup de managers  restent sur l'image d'une qualité rigide, éloignée des problèmes terrain ..

 

La norme ISO 9001 est elle une solution ? pas si sure ..

Si l'entreprise est engagée dans une "course au diplome", les actions qualité convergent trois jours avant l''audit de certification .. on met en place des processus, des indicateurs pour "ISO" , l'argument choc est celui de la conformité à un référentiel . Rien de bien passionnant....

 

Alors peut etre faut il resister à l'appel de la sirène .. ne pas se lancer dans la certification en première approche.. Ou en tout éviter de démarrer dans une démarche processus trop globale

Je serais assez pour attaquer la qualité sur le terrain .. travailler à la maitrise du processus  de production qui garantira la conformité des produits et donc la satisfaction des clients. Paralèllement s'engager à une résolution sans faille des réclamations  et en enfin en troisième lieu   mettre en oeuvre une boucle d'amélioration continue qui démontrera l'efficacité de la démarche : la baisse des couts de non qualité!

L'amélioration de la satisfaction des clients combinée avec l'amélioration de la rentabilité de l'entreprise devraient aider largement les responsables qualité à convaincre de l'intéret de l'organisation mise en place..

 

Revenons dans les ateliers, auprès des collaborateurs, retrouvons des tableaux de bord qualité épurés qui ne créent pas de confusion .. concentrons nous  sur des problèmes concrets ..

 

Cette base posée nous pourrons ensuite élargir le périmètre  (travail sur le processus de conception d'achats etc...)

 

Une démarche pas à pas en somme.... du terrain au système

 

Qu'en pensez vous ?

 

Publié dans ISO 9001

Commenter cet article

click 04/07/2014 13:38

It is clear from the article that the ISO 9001 set a standard in the management field. The processes carried down to ensure quality has been standardized by ISO. This makes the process easier and also all the quality managers are having an easier life. Thanks.

Mickaël 19/01/2012 10:09

Bonjour Florence,
Complètement d'accord avec votre approche, une certification quelconque n'est pas une fin en soi et n'a pas d'intérêt si elle est perçue comme "une usine à gaz". Mieux vaut revenir aux fondamentaux
dont vous faites état pour donner du sens à la démarche Qualité et permettre aux différents acteurs de réaliser concrètement des avantages de cette dernière (satisfaction Clients, simplification si
possible des méthodes...). Tout un challenge en soit, bien plus passionnant de ce point de vue !
Bien cordialement.

Nadège Pigeaud 13/01/2012 12:50

l'ensemble de ces articles décrivent en somme une Qualité de proximité du terrain à la direction. d'où cette nécessité constante du relationnel, de cette capacité d'empathie si nécessaire à ce
métier.

GILLET GOINARD FLORENCE 16/01/2012 08:15



Bonjour Nadège


On peut effectivement dire que la partie relationnelle est essentielle !


cordialement


Florence



Yves-Marie 13/01/2012 09:20

Bonjour Florence,

tout d'abord, je vous souhaite mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année de qualité.

Juste 3 axes à ajouter et la boucle est bouclée :
- écouter nos clients afin de mieux comprendre leurs attentes et les devancer
- maîtriser la conception du produit afin de répondre à leurs exigences
- acheter des produits à un bon rapport qualité/prix afin qu'ils puissent répondre aux exigences de qualité de notre produit final

il est clair que, hormis pour les achats, ces axes sont moins "terrain", mais ils sont essentiels pour que le terrain maîtrise la qualité de ce qui est attendu par nos clients

au plaisir de vous lire

GILLET GOINARD FLORENCE 16/01/2012 08:14



Bonjour Yves Marie


OUi on a alors une approche structurée et progressive !
Cordialement


Florence