La maitrise statistique de la qualité ....tout un programme!.

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

Les "papas " de la qualité : DEMING, JURAN, CROSBY  considéraient, à juste titre, les statistiques comme une discipline clé de la démarche.. Oui, c'était dans un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre ..

Plus récemment , la version 94 de la norme ISO 9001 (oui, celle qui a traumatisé toute une génération ..!) imposait dans le cadre de ses exigences, des techniques statistiques. (ex chapitre 20 ?)

..Mais cela n'a pas vraiment été une exigence  considérée comme fondamentale.. (je me rappelle un Responsable qualité de société de services m'expliquant  à cette époque que l'auditeur de l'organisme de certification avait accepté que les statitsiques n'étaient pas applicables dans son contexte ....)

La version 2000, puis la 2008  ne parlent plus directement de statistiques mais d'analyse de données...

Dommage...

 

Les statistiques sont , pour moi, incontournables à toute démarche qualité ...Elles permettent  de visualiser la qualité réalisée , et le niveau de satisfaction des clients sans erreur d'interprétation..

 

Les valeurs brutes souvent données sont trop justes pour comprendre vraiment comment évolue le niveau qualité de votre "production" . Résumer une qualité en une moyenne,  ou  un pourcentage est dangereux   (c'est le travers  risqué  des indicateurs ...)

 

Ainsi, si vous avez obtenu lors de votre enquete de satisfaction  70% de clients satisfaits et très satisfaits) attention .. C'est le pourcentage obtenu avec les clients qui ont répondu mais non le pourcentage réel de la globalité de vos clients ( il faut dans ce cas estimer le pourcentage réel en tenant compte du nombre de réponses ....) ...

De meme si vous exprimez    tous les mois un pourcentage  de non conformes mesuré en production, il peut etre intéressant de visualiser l'évolution dans le temps, ou par produit pour comprendre si ce pourcentage est stable ou très irrégulier

En instantané en production, la moyenne d'une cote mesurée à partir de 5 pièces donne une info brute . sur le centrage de cette production mais que dire de la dispersion ?  et de la dérive sur une durée définie..

 

Et si le mois de juin devenait le mois de la statistique?

Et si vous en profitiez , avant de partir en vacances, pour visualiser dans un premier temps la qualité globale de votre production au travers d'un bon histogramme ou d'une simple courbe..L'utilisation des statistiques dites descriptives (avant d'utiliser des statistiques plus appliquées) devraient (en tout cas je l'espère) vous donner des informations précieuses...quel centrage ? quelle dispersion ? quelle évolution dans le temps ?  une qualité homogène ?

 

STAT ...... START ?????

 

 

 

 

Commenter cet article

omnitech reviews 17/12/2014 08:52

I completely agree to these facts. The raw data values are often too tight to really understand. This is one of the reasons why this facility is not used. However it can be really helpful under certain circumstances.

Florence GG 17/12/2014 09:03

thank you for your comment
what country you're from?