Le lean appliquée à la qualité....

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

Le Lean s"implante dans les entreprises avec des enjeux économiques clairement exprimés. Il s'agit d'améliorer les performances en optimisant les moyens .. la chasse aux gaspillages est lancée!

Et si le service qualité donnait l'exemple ? comment l'équipe qualité peut elle être plus efficiente ?

Quatre angles d'attaque sont possibles  et peuvent être formalisés et exprimés en terme d'objectifs: "faire plus", "faire mieux", "faire autrement"."faire plus simple"

     - "faire plus", c'est par exemple  animer ou organiser plus de séances de prévention, , traiter plus d'incidents dans les délais annoncés, faire plus d'audits,  impliquer plus de monde ; être plus présent sur le terrain , répondre plus vite aux demandes .... Attention  il ne s'agit pas de faire plus pour en "rajouter" mais de réussir  à être plus performant  en remettant en cause ses modes de fonctionnement (voir "faire plus simple" et "faire autrement...").

       -"faire mieux", c'est par exemple traiter les incidents "jusqu'au bout", intégrer le client aux séances de travail et de créativité destinées à améliorer le service et la qualité, piloter la mise en oeuvre des actions préventives et les solder à 100%, fournir l'ensemble des tableaux de bord prévus pour le jour calendaire annoncé. Cela impliquer de s'imposer rigueur et suivi..

     -   "faire autrement",  c'est par exemple changer d'attitude ,  écouter plus, mieux accepter les critiques,  arreter de faire à la place de ...

Faire autrement c'est faire évoluer ses  propres comportements  pour faire évoluer les comportements des autres ..

      - "faire plus simple", c'est par exemple simplifier le circuit de validation des documents, réduire le processus de  mise en place des actions correctives, faciliter la recherche d'un document, diminuer le nombre des documents et en faciliter la recherche C'est donc rechercher à faire différemment pour mieux coller aux exigences des clients et des contraintes  des  acteurs de la qualité.., 

 

Le lean appliquée à la qualité : une démarche volontaire pour faire la chasse aux gaspillages au sein du système qualité et faire évoluer la façon d'être des équipes qualité

Vaste programme .. qu'en pensez vous ?

Commenter cet article

Philippe 09/10/2010 10:02


Bonjour,

effectivement, je pense que le système et l'organisation qualité devraient (sans même parler de Lean) montrer l'exemple de l'amélioration continue ... qu'ils cherchent pour l'entreprise.

Applique le Lean, pourquoi pas, mais en gardant à l'esprit que c'est la conséquence d'une démarche qualité mise en oeuvre depuis 60 ans dans certaines entreprises japonaises. Appliquer tels quels
les outils Lean risque de donner des résultats à court terme, mais qui ne seront pas pérennes sans l'implication de la Direction.

Faire plus, faire mieux (est-ce compatible ?) suppose que le sache dans quelle direction il faut ramer... Améliorer les processus (sans se limiter aux processus 'alibis 9001') en impliquant les
acteurs, est la clé du progrès. Le Lean peut fournir des idées aux acteurs, une boite à outil dans laquelle piocher pour améliorer leur processus.

Mais appliquer aveuglément le Lean risque d'être déstructurant, et ne donner que des feux de paille.

Et au risque de vous paraître iconoclaste, réduire les gaspillages ne fait pas gagner de parts de marchés, et n'empêche pas les délocalisations. Se focaliser sur les 'réductions de coûts' et la
'chasse au gaspi' pourrait amener à terme l'entreprise à 'mourir en bonne santé'.

Alors pourquoi ne pas appliquer notre fameux principe de Pareto à la 'chasse au gaspi', en gardant notre discernement ; ce que la comptabilité désigne comme du gaspillage peut parfois être
réellement indispensable à l'entreprise. Par exemple, une référence peu vendue et sans marge, peut inciter les clients à rester clients du fait de la complétude de la gamme proposée...

Philippe


GILLET GOINARD FLORENCE 10/10/2010 19:22



Oui vous avez raison comme tout outil ou méthode de multiples risques existent.. allez trop loin... ne plus être dans l'effet recherché ...ne pas prendre suffisament de recul avant de prendre des
décisions ..


trouver le bon curseur ! oui la question que vous lancez est au couer des problématiques de l'amélioration !