Qualité ou système Intégré?

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

De nombreuses directions d'entreprises s'interrogent aujourd'hui ( à juste titre!)  :

-Peut-on continuer à faire vivre un système qualité seul sans tenir compte des autres structures  en place ?
-Face  aux  organisations qualité, environnement, santé-sécurité, contrôle interne  et autres dispositifs mis en place ... les directions s'interrogent .. l'entreprise devenue un véritable "milles feuilles" a t elle choisi la bonne solution ?
-Ne doit-on-pas résolument rechercher à faire évoluer cette situation vers la création d'un système intégre qui permettrait de gagner en éfficacité, en cohérence et faciliterait la vie de chacun?
.

Résolument la réponse et oui !

Qualité- sécurité-environnement : une même logique
La similitude des référentiels utilisés (ISO 9001 V2008, OHSAS 18001 ou ILO-SH, ISO 14001..), la même logique d'amélioration continue, la recherche permanente de prévention au travers d'outils communs créent assurément une évidence quant à la nécessite de réunir les trois systèmes au sein d'un seul système QSE

La question posée entre controle interne et qualité semble plus complexe.. et pourtant..
 

Sans aucun doute les deux démarches   qualité et contrôle interne s’inscrivent dans une même logique de d’amélioration de la  performance d’entreprise . L’un au travers de  la perception du client et la baisse des couts de non qualité (donc de la rentabilité) et l’autre dans la recherche  de la sincérité des comptes .
L’un fait la chasse aux non qualités, l’autre aux fraudes et dérives budgétaires mais dans les deux cas le socle de travail sont les processus, l’enchainement des activités sur le terrain  terrain

Ici ainsi la notion de risques prend encore toute sa signification si les contrôles qualité sont mis en place pour détecter  les non-conformités qualité, les contrôles financiers sont définis après une analyse rigoureuse et complète des risques pouvant remettre en compte la fiabilité des comptes et mettre la rentabilité de l’entreprise en péril.

 

Face à ces similitudes, qualité et contrôle interne trouvent une synergie certaine à travailler ensemble pour enrichir leur vision du processus et pourquoi pas à organiser des audits communs

 

Au final, ne devrait-on pas assister dans les prochaines années la mise en oeuvre d'un système de management global des risques incluant l'ensemble des dimensions Qualité, Environnement-Santé-sécurité et contrôle interne .? Qu’en pensez vous ?

 

Commenter cet article

France Qualité Publique 31/10/2009 11:55


Bon article

Bertrand de Quatrebarbes
France Qualité Publique
www.blogqualite.org
www.qualite-publique.org