Responsable qualité : un métier ! un vrai !

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

Bonjour à tous

En ce début de l'été une question me taraude..

Vous les Responsables qualité en poste ... avez vous choisi ce métier ?

Aujourd'hui de nombreuses universités, écoles, proposent cette voie (combinée ou pas avec la sécurité et l'environnement).. ce qui n'était pas forcément le cas il y a encore une quinzaine d'année.Choisit on d'etre responsable qualité comme on décide d'être commercial ou acheteur?
Alors je lance un sondage : qui a fait "des études en qualité"?  et  avez vous été surpris par le terrain ? avez vous vécu un décalage entre ce qui vous a été enseigné et ce que vous avez découvert dans votre mission ? de jolies surprises ? des déceptions ? les études sont elles adaptées au réalité du poste?

Les Responsables qualité trouvent généralement leur métier passionnant mais "usant" Passionnant car au contact de toutes les fonctions de l'entreprise et de tous les niveaux hiérarchiques, .. Usant car associé à cette nécessité permamente d'être l'élément moteur sans autorité hiérarchique

C'est un métier à la fois simple et complexe, de dimension très variable selon les entreprises, axé produit ou système, controle ou amélioration, conformité ou satisfaction

C'est sans doute vrai pour beaucoup de fonctions..mais la mission de manager qualité se décline à l'infini..
Parfois aussi le système de management qualité devient le système de management de l'entreprise et le responsable qualité devient  alors celui qui aide à déployer des objectifs dans toute l'entreprise.  Objectifs qualité ou autre ..

 

Et ceux qui ont pris le poste de responsable Qualité comme une évolution de carrière , quelle image aviez vous avant de la qualité et comment de "l'intérieur"  le vivez vous ?

 

L'image de la fonction qualité dépend essentiellement de l'importance que lui attache la direction ..Son positionnement dans l'organigramme, sa dénomination (Service, direction qualité ?) donne le ton..Elle est perçue aussi dans l'entreprise au travers de l'importance que la direction et l'ensemble des managers lui donne dans leur communication auprès des équipes..

Et puis... bien sur la personnalité du Responsable qualité peut influer sur cette image .. Directif mais pas trop, dynamique juste ce qu'il faut, à l'écoute des autres, il donne envie et le ton ..

Faites nous part de votre vécu !.

 

 

 

Commenter cet article

prusque gambou 06/07/2011 12:50


bonjour a tous, c'est vrai que je suis nouvelle dans le bloc,je l'ai découvert et il m'as passionné.en fait je suis encore étudiante en fin de formation en master QSE,ce domaine me passionne
tellement et jaimerai que vous pardonnew mon intrusion dans le bloc et que vs acceptez de me guider,me conseiller et m'orienter.bien de choses a vous tous.


GILLET GOINARD FLORENCE 06/07/2011 17:21



Bienvenue à vous sur ce bloc


et bonne chance dans vos projets!
Cordialement
FLORENCE



Laurent 04/07/2011 13:14


Personnellement je suis issu du terrain, lorsque j'ai commencé en tant que technicien dans les années 1985, les études qualité n'existaient pas. Peu à peu, Pas à pas grace aux formations continues
AFNOR entre autres, j'ai pu accéder au poste de responsable qualité. Une Licence pro via la VAE en 2010 a posé un jalon, important pour moi, dans ce parcours.
Aujourd'hui la qualité c'est encore un peu le "service contrôle" a qui on pose on refile les questions embrassantes, les décisions délicates du style "c'est un peu endehors de la spec, on envoi
quand même?".
Depuis la lecture de " quel avenir pour les responsables qualité, savoir rebondir" de Yvon Mougin et aussi depuis la V2000 qui recentre sur le pilote de processus le responsable qualité tant à
disparaitre au profit de l'expert en normes diverses,ISO 9001, 14001, OHSA 18000 et autre 26000,la 5001 maintenant pour manager les énergies, ou encore vers le pilotage de l'amélioration
continue.
A moins que d'être secretaire générale, voire consultant interne, il est toujours aussi compliqué de convaincre, voire moins maintenant que .
tout un chacun connait le discours et s'en dit convaincu!...


GILLET GOINARD FLORENCE 04/07/2011 13:41



Bonjour Laurent


Oui le challenge des Responsables qualité est important pour aborder le futur,


qualité, QSE, DD, lean .. autant de voie de dévéloppement


Cordialement


FLORENCE



Ali TISS 03/07/2011 00:24


Bonsoir,
Je me présente tout d'abord je suis Ali TISS tunisien de 33 ans, je suis consultant et formateur en management de la qualité (http://www.facebook.com/ali.le.consultant).
le sujet est très intéressant, je vous parle dans la suite de la réalité tunisienne en ce qui concerne le poste du RMQ:
* pour les entreprises totalement exportatrices ou bien les filiales étrangères installées en Tunisie (exp: Sagem, SagemCom, British Gaz, Leoni, Valeo,...) donnent de l'importance à ce poste
(formation, motivation, participation aux décisions, déplacement à l’étranger chez les clients,...) c'est pour ça que la majorité rêvent de joindre ces grands noms.
* Pour les entreprises locales, les RMQ souffrent des conditions, ils sont vu comme des policiers et leurs demandes sont jugées comme perte du temps. aussi il faut noter que dans l'administration
et quelques entreprises "les bras cassées" sont affectées à ce poste.
concernant le cursus universitaire il n'y a pas des formations spécialisées pour devenir RMQ,mais il ya des branches où il y a des matière comme l'assurance qualité, le MSP, les outils de la
qualité, l'environnement, le sécurité,...et il y a aussi des Masters Professionnels en management de la qualité ou bien en qualité et productivité.


GILLET GOINARD FLORENCE 04/07/2011 09:08



Bonjour Ali


bienvenue à la Tunisie.. et merci à vous pour ce témoignage très intéressant !


cordialement


Florence



claire. MAURIN 02/07/2011 22:42


Bonjour, tous les commentaires sur le sujet sont ceux que j'aurais pu faire : celui concernant des aspects rigides de la formation,loin du terrain, celui évoquant le bon sens et le pragmatisme,
celui mettant en avant le côté humain et ses canux de communication, sans parler des encouragements de Florence..
Pour ma part je termine un masterZ de management de la qualité globale et développement durabel. Une formation équilibrée avec le DD...si les méthodes d'accompagnement s'avèrent similaires, je
déplore que les thèmes aient été jumelés. En plus en cours de cursus on nous a changé l'intitulé du master (inscription en master qualité et DD et fin de cursus master DD et qualité...).
Il me semble que compte tenu des difficultés rencontrées sur le terrain il serait préférable de choisir une sémantique adaptée pour faire adhérer en douceur. Ainsi on parle plus de transformation
que de changement et d'amélioration de méthodes que de qualité. J'ai même entendu des qdireceurs de la qualité de grans groupe dire qu'ils faisaient "de l'EFQM" sans dire que c'en était !!
je suis passionnée par cette approche qui voudrait améliorer la performance et en même temps contribuer à un bien être suffisant. Je suis persuadéee que l'homme au centre des activités peut trouver
des méthodes, une organisation pour cela.
J'espère que mon prochain poste me permettra d'avancer dans ce projet.
Merci.


GILLET GOINARD FLORENCE 04/07/2011 09:10



Bonjour Claire


merci pour ce retour ..cela fait plaisir de constater que la "jeune génération" se passionne pour ce domaine
je vous souhaite effectivement bonne chance pour votre prochain poste !


Cordialement


FLORENCE



Yves-Marie 01/07/2011 17:29


Bonjour Florence,

dans le cadre de mon apprentissage en "Risques Industriels", j'ai côtoyé un Responsable Qualité. Celui-ci m'a vraiment donné envie de faire son métier que je trouve passionnant.
En plus avec ma formation HSE, j'y trouvé de forte similitude et je pouvais toucher un peu plus au "produit".

Grosse déception lors de ma formation de DESS :
- beaucoup trop d'intervenants universitaires qui récitaient les normes
- aucune cohérence dans la manière d'aborder les outils de la Qualité (ex : le plan de contrôle a été abordé avant l'AMDEC !)
- aucun recul sur la fonction (en l'absence d'une expérience industrielle ou dans les services, je ne pouvais pas m'attendre à autre chose !)
- aucune formation sur l'aspect "managériale" ou "comportementale" de la fonction (alors "convaincre" est pour moi un savoir-être clé du Resp Qualité)

Et pourtant, quand je regarde le programme de certaines formations (UTC Compiègne, ENSAM, Master ULP Strasbourg...), je les trouve vraiment de "qualité".

La qualité du Resp. Qualité commence déjà par une bonne formation... et me voilà donc "mal barré" !

Arrivée dans le monde du travail :
1er poste, grosse désillusion. On est en 2001, et le Responsable Qualité, membre du CODIR, que je suis rédige et gère la paperasse, doit trouver lui-même les solutions aux problèmes des autres...
bref, les travers de la version 94.

Vient ensuite mon 2ème poste. LA fonction Qualité dans toute sa splendeur. Pas membre du CODIR. Engagement très fort de la Direction, Management par les processus très efficace, audits interne,
EFQM... épanouissement total.

Du coup, je me dis que la fonction Qualité dépend surtout de l'importance que lui attache la Direction (et de son retour sur investissement !) et non de sa place dans l'organigramme... de
l'attitude du Resp. Qualité !

Bon week-end


GILLET GOINARD FLORENCE 02/07/2011 07:37



Merci pour votre témoignage très riche !


Vous avez connu deux facettes clés du métier et effectivement  une belle démonstration  que l'intéret du poste dépend de ce que "veut en faire la DG"


Continuez dans cette voie !


Cordialement


FLorence