Usez, abusez de poka-yoké!

Publié le par GILLET GOINARD FLORENCE

 

Le poka yoké est un terme japonais que l'on peut traduire par «  système anti-erreur ou détrompeur  » Le concept a été inventé  par Shigeo Shingo  (1900-1990) chez Toyota, ingénieur obsédé par la recherche du zéro défaut.
Il s'agit en fait d'une démarche de prévention et/ou de détection  des  erreurs  d’origine humaine ou machine.
Ainsi la mise en place de  poka-yoké  assure la conformité de production  tout en limitant les couts de  contrôle… Il s’agit bien de conjuguer « conformité-rentabilité-réactivité.. »
Quelques exemples : la conception de pièces ne permettent pas un montage à l’envers, un système informatique refuse des codes qui n’existent pas,  des codes couleurs évitent de se  tromper de composants etc..

De manière idéale,  les systèmes anti erreurs sont mis en place par des directions d’entreprises qui choisissent de ne plus subir la non qualité et prennent la décision de travailler en amont, en prévention.
Nous sommes bien ici dans le véritable « esprit » qualité : Prévenir pour produire conforme et non pas dans  la logique infernale  Produire-Contrôler- Agir…
Avec les détrompeurs, les  lourds contrôles  à postériori sont supprimés puisque l’erreur devient  impossible… L’opérateur n’a plus la possibilité de « créer » de non-conformité  . et si l’erreur ne peut être évitée un poka yoké « détection » assure l’identification  et l’arrêt de ligne immédiat

 

Découvrez cette pratique en industrie :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=3O1aK1vCcvc

Vous l’avez compris, je crois en cette méthode de prévention.. et suis convaincue qu’elle peut etre mise en pratique dans tous les secteurs et organisations en travaillant  avec les opérateurs
Comme  la mettre en œuvre ? Il s’agit d’appliquer les principes de l’AMDEC (analyse des modes de défaillances, de leur effet et de leur criticité)

L'AMDEC aide à identifier et hiérarchiser  les différentes non conformités potentielles   liées  à une opération  donnée. Pour diminuer le risque d’apparition   de non qualité on travaille  en se demandant « comment éviter la production de ce défaut  ».

Usez , abusez des poka yokés !  Travaillez avec l’obsession de simplifier la vie des collaborateurs et de les aider à ne pas créer de non qualité .. Associez cette logique avec la mise en place de système d’alerte .et vous aurez ainsi la garantie d’assurer la satisfaction des vos clients, à tous les coups du premier coup au moindre cout …

Mais peut être êtes vous déjà adeptes de cette méthode ?

Commenter cet article